À quoi sert la méditation dans un monde qui oublie sa véritable nature ?

Auteurs : Pierre-Pascal Baron et Claude Lasanté

 

Le moyen d’aller au bonheur et au contentement est de méditer afin de prendre conscience que le bonheur n'est pas un résultat, mais bien un état d'être choisi consciemment et délibérément avant de faire quelque chose !

Si nos réactions proviennent de nos croyances inconscientes conditionnées par notre environnement, ne serait-il pas sage d'être conscient de soi avant de réagir ?

Être conscient de soi, être attentif à soi, n'est-il pas un état de méditation en soi ?

 

À quoi sert la méditation

 

Quel est l'état qui empêche de méditer ?

L’état de méditation est un état naturel, comme un enfant avant qu’il ne sépare le monde entre "je" et "l’extérieur".

Lorsque l’enfant grandit, son mental se développe et il crée d’autres séparations : l’intérieur / l’extérieur, le passé / le futur, le haut / le bas, le bien / le mal, etc.

Ces distinctions, lorsqu’elles sont exacerbées, causent une hyper activation du mental, qui est aujourd’hui l’état ordinaire de la plupart des êtres humains en particulier dans les sociétés matérialistes.

Cet état, où la pensée discursive prend toute la place, empêche la nature profonde de l’être humain de s’exprimer.

 

Quel est l'état d'esprit de celui qui médite ?

En état de méditation, le mental qui sépare, analyse, compare, juge, commente, n’est plus présent.

Dans cet état, libéré des séparations et conditionnements habituels, l’esprit peut s’exprimer pleinement, en relation avec le corps et avec l’environnement.

Toutes les dimensions (physique, énergétique, mental, conscience) communiquent, ce qui se traduit par un sentiment d’être pleinement vivant, ouvert et de vivre très intensément chaque instant.

Relié à l’environnement (objets, plantes, personnes, etc), l’esprit est à la fois l’extérieur et l’intérieur, soi et les autres, d’où sa compassion naturelle pour son environnement.

 

Quel est l'état d'être de celui qui médite ?

Dans l’état amoureux (amoureux d’une personne, d’un paysage, d’une musique, etc), il n’y a plus de distinction entre soi et l’objet de l’amour.

Il n’y a plus que de l’émerveillement devant la beauté de l’expérience. Cet état est créé uniquement par l’observateur, puisque plusieurs personnes vivant exactement la même situation peuvent éprouver des ressentis très différents.

La beauté est dans l’œil de celui qui regarde, et dans l’oreille de celui qui écoute.

Libre à chacun de tomber amoureux à chaque instant, de se laisser traverser par le flot de la vie.

Cela est possible lorsque le mental accepte de ne plus exister, ce qui est possible dans le ressenti sans référence de l’instant.

Différentes techniques de concentration peuvent amener à ce niveau de ressenti.

 


 


J'AI BESOIN D'INFORMATION POUR...


Chaque mois, vous recevez des informations sur le yoga et la méditation

JOIGNEZ NOTRE GROUPE DE GENS SEREINS

Nom :     Email :