Vous débutez dans le yoga ? 15 erreurs à éviter

Auteur : Claude Lasanté

 

Chaque fois que vous commencez quelque chose de nouveau, il est naturel de sentir une certaine incertitude à propos de l'inconnu. Dans la plupart des cas, cette incertitude est sans fondement et vous continuez immédiatement avec les choses à faire.

Parfois, votre incertitude se transforme en peur, lorsque votre esprit agrandit une simple petite impression négative des autres en quelque chose de plus grand et ainsi vous décourager ou vous empêcher de vouloir essayer cette activité nouvelle.

Le yoga a tellement d'avantages pour votre santé physique et spirituelle, qu'il serait dommage pour quiconque de passer à côté, parce que quelqu'un a fait une erreur facile à éviter lors de sa premier journée.

Voici quelques erreurs courantes à observer si vous débutez dans le yoga :

 

Comment débuter dans le yoga : 15 erreurs à éviter

 

1. Avoir des attentes qui tuent toute joie et causent des inquiétudes

Savez-vous pourquoi vous êtes si stressé dans la vie ? Tout simplement avec votre profonde habitude de vivre avec des attentes qui causent dans votre esprit, des inquiétudes présentes en pensant à l'avenir. Vous voulez débutez dans le yoga en sachant tout ce qui pourrait arriver, car vous avez peur de vivre quelque chose de nouveau, d'inconfortable. En fait, vous voulez vivre ou revoir un scénario de film déjà connu.

Bien sûr, il est important d'avoir des informations à propos d'une session ou un atelier de yoga afin de vous inscrire, mais pourquoi vouloir tout connaître de l'avenir ?  À quoi l'atelier va ressembler ? Que se passera-t-il ? Comment vais-je arriver à faire cela ? Est-ce que je vais réussir mon objectif ? Les réponses à ces questions nécessitent une boule de cristal.

En vérité, il suffit de vous présenter et laisser de côté vos attentes. Soyez pleinement attentif et tout se passera bien. Une de nos habitudes les plus persistantes en tant qu'être humain est celle d'essayer de vivre dans les certitudes concernant les incertitudes. Ceux qui souffrent d'anxiété et de stress vivent ainsi sans s'en rendre compte.

Lorsque vous cherchez à anticiper vos expériences en ayant des attentes d'un résultat particulier, alors vous manquez l'essentiel dans la vie, vous manquez le plus souvent la joie, la beauté et l'émerveillement d'une nouvelle expérience. C'est cruel de vous faire cela !

 

 

2. Débuter le yoga sans un guide pour vous orienter

Certaines des postures de yoga que vous allez faire sont assez difficiles et peuvent causer des blessures si elles sont faites de façon incorrecte. Si vous commencez simplement à pratiquer le yoga par vous-même et essayez de vous contorsionner dans les positions que vous avez vu dans un magazine, sur une vidéo ou sur une photo, vous pouvez vous blesser sérieusement.

Vous ne serez pas au courant de la bonne méditation et des techniques de respiration qui vont de pair avec chaque posture.

Lorsque vous commencez pour la première fois le yoga, la meilleure chose est de prendre une classe avec un instructeur qualifié dans le yoga qui peut vous aider à pratiquer correctement vos postures. Une fois que vous êtes au courant de la technique, vous serez en mesure de pratiquer à la maison.

 

3. Choisir le mauvais professeur de yoga

Traditionnellement, un yogi était un apprenti à un gourou qualifié pendant de nombreuses années avant qu'il puisse enseigner la plus simple des techniques de yoga. De nos jours, un stage de yoga de trois jours sur un long week-end est considéré comme suffisant par certaines personnes.

Ce que vous serez en mesure d'atteindre en tant qu'étudiant dépend en grande partie sur les compétences et les capacités de la personne qui vous enseigne. Les enseignants qui ne sont pas suffisamment qualifiés pour enseigner le yoga ne peuvent pas corriger ni guider un étudiant quand ils font des erreurs avec une posture et cela peut conduire à de la fatigue musculaire ou même une blessure plus grave.

C'est une bonne idée de vérifier les antécédents et les qualifications de votre professeur de yoga  avant de commencer à pratiquer avec lui.

 

4. Oublier que vous êtes une personne très importante

Il est facile de repérer les nouveaux étudiants qui viennent pour la première fois dans un cours de yoga. Ils ont un visage rempli d'appréhensions et sont terrifiés. En plus de ne pas savoir ce qui va se passer, ils ont un sentiment très palpable de ne pas faire partie du groupe.

Où puis-je mettre mes choses ? Comment orienter mon tapis de yoga ? De quelle façon obtenir ces accessoires de yoga ? C'est un sentiment horrible. Voici une suggestion très simple pour vous sentir bien, il suffit de demander ! Demandez au personnel ou à un autre étudiant.

Je vais vous dire un secret. Vous êtes vraiment une personne importante, une personne spéciale. Vous, en tant que nouvel étudiant ou débutant, êtes l'essence de vie, le sang de cette entreprise de yoga. Sans croissance, sans nouveau sang, aucune entreprise ne pourrait continuer d'exister. Ce studio de yoga et les étudiants qui y participent sont chanceux de vous avoir comme débutant en classe, car sans vous, cette classe ou ce studio ne pourrait vivre.

Tenez-vous la tête haute, vous êtes vraiment important. Et si vous demandez où sont les accessoires et que vous obtenez autre chose qu'une réponse très courtoise, alors trouvez-vous un autre studio avec de meilleures manières dans les relations.

 

5. Attendre le moment parfait pour débuter 

De nombreuses personnes veulent pratiquer le yoga, mais jamais elles ne commencent. Elles attendent que leur pauvre dos soit barré, que leurs hanches soient si douloureuses ou que leur stress soit en train de les tuer.

Avez-vous peur de ne pas être "bon", de ne pas être suffisamment "à la hauteur" ou bien vous attendez de perdre du poids avant de débuter ?

La perfection conduit à la procrastination. Il n'y aura jamais un moment parfait pour commencer. Vous serez toujours trop occupé, trop fatigué ou pas suffisamment flexible. La perfection est de comprendre que le processus de la vie est parfait tel qu'il est.

La peur de commencer quelque chose réside dans le jugement. Ne laissez pas le jugement des autres vous contaminer l'existence et ne laissez pas votre propre jugement empêcher toute nouvelle entreprise.

N'est-il pas préférable de faire quelque chose imparfaitement, que de ne rien faire parfaitement ?

Il y aura des embûches, des obstacles sur le chemin de la réussite, et ce sont ces expériences qui vont vous apporter les connaissances nécessaires pour faire des choix plus élevés.

Le meilleur moment pour débuter le yoga est selon votre sentiment présent, non selon ce que vous pensez être le mieux pour vous.

 

6. Répéter un mantra négatif

Êtes-vous attentif à ce que vous vous dites ? Souvent, les nouveaux étudiants dans le yoga font l'erreur d'utiliser un mantra négatif. Le mot mantra, lorsqu'il est décomposé en ses parties sanskrites signifie instrument mental ou outil.

Un mantra est quelque chose que vous répétez verbalement ou dans votre esprit afin de vous aider à développer vos intentions souhaitables telles que la compassion, la générosité, l'égalité ou il peut aussi être un outil pour enfermer votre esprit dans l'immobilité.

Sans vous en rendre compte, vous pouvez répéter des mantras très négatifs dans votre esprit. Combien de fois vous vous dites "Je suis minable", "je suis un perdant", "je suis pas assez..." "je suis gros comme une baleine", etc.

Cela peut paraître inoffensif, mais ce n'est pas le cas. Tout ce que vous répétez après le mot "je suis" envoie de l'énergie dans l'univers selon la ferveur et la répétition de l'émetteur, donc de vous, et cela se traduit dans les circonstances de votre vie.

Arrêtez ça immédiatement ! Choisissez des mantras positifs, donc en fonction de votre bien-être et ceux des autres. "Je suis en train de m'améliorer", "je suis conscient de moi", "je suis ouvert à de nouvelles choses", "je suis le créateur de ma vie", "je fais de mon mieux".

 

7. Imiter les autres pratiquants du yoga

Une des façons les plus efficaces pour vous blesser dans une classe de yoga est de regarder ce que les autres personnes font et essayer d'imiter leurs exercices ou leur portée.

Nous avons tous différents types de corps et de formes qui varient en raison de la génétique, l'âge, les blessures dans le passé, les aliments que nous mangeons, et ainsi de suite.

Les personnes sur les autres tapis pourraient être une ancienne ballerine, un coureur de marathon ou un professeur de conditionnement physique qui pratique le yoga depuis plusieurs années ou est plus souple par naissance.

Donc, au lieu de chercher à vous comparer avec les autres, de pousser votre corps sans être prêt ou sans avoir atteint un certain niveau, pourquoi  ne pas vous concentrer sur votre propre expérience, votre propre corps et ainsi éviter de vous blesser ou de vous décourager ?

 

8. Croire que vous êtes la même personne qu'auparavant

Avez-vous le souvenir de vos six ans ? Vous aviez l'habitude de faire la roue sur l'herbe, d'effectuer une pleine roue sans effort ou tout simplement vous asseoir en position de lotus pendant des heures !

Oui, c'était quand vous étiez un enfant, quand votre corps n'était pas encore exposé au stress et aux situations difficiles de la vie. C'était avant de vous asseoir sur des chaises de pupitre durant de longues périodes à l'école ou avant d'avoir donné naissance à un enfant.

Probablement, vous étiez capable de faire certaine chose auparavant, mais aujourd'hui est un autre jour. Ce qui compte n'est pas de vous comparer avec le passé, avec la force ou la flexibilité de votre corps d'hier. Ce qui compte est de vous accepter tel que vous êtes aujourd'hui, à chaque instant. 

 

9. Pousser votre corps sans faire attention

Une erreur courante des débutants est lorsque ils pensent que le yoga sera quelque chose de facile à faire. Vous avez déjà fait de l'exercice aérobic, joué au tennis, couru longtemps, fait de l'équitation ou toute autre activité physique pendant de nombreuses années, alors ne croyez pas que le yoga sera facile.

Bien que certaines postures de yoga peuvent sembler relativement faciles et simples à faire vu de l'extérieur, les postures travaillent les tissus des muscles plus profonds et doivent être pratiqués avec attention, conscience et précaution.

Beaucoup de débutants veulent pousser l'effort ou les exercices au début, pousser principalement par l'ego ou la nécessité de prouver qu'ils sont en bonne forme. Malheureusement, cela conduit souvent à des douleurs le lendemain.

Alors écoutez attentivement les instructions de l'enseignant et aussi votre propre corps. Il ne sert à rien de montrer votre force ou tout autre désir de performance, car vous n'êtes pas en compétition contre personne.

 

10. Manquer de constance dans la pratique du yoga

Habituellement, on se sent tellement bien, tellement détendu après une session de yoga, que de nombreux débutants sont excités de le dire à tous leurs amis et revenir le lendemain.

Cependant et inévitablement, la vie quotidienne entre en jeu et vous avez des distractions comme le travail, les responsabilités familiales, la vie sociale et les courses, que cela fait en sorte que vous pouvez mettre le yoga au fond de votre liste de priorités à faire.

Quelques jours passent, puis quelques semaines et quand vous retournez enfin à la classe, vous êtes de retour à la case de départ. Une pratique constante et stable, idéalement deux ou trois fois par semaine au début, aide votre corps à s'ouvrir progressivement et à aller plus loin dans les postures.

 

11. Être impatient et tomber dans le désespoir

Après avoir pratiqué le yoga pendant un certain temps, peut-être quelques semaines, quelques mois ou même des années, vous pouvez devenir frustré. Certaines questions peuvent se présenter comme : "Pourquoi mon corps n'est-il pas capable de réaliser certaines postures ?" "Pourquoi ne puis-je pas toucher mes orteils encore ".

Finalement, vous pouvez commencer à douter de vous, à douter de la pratique du yoga. "Peut-être que le yoga n'est pas pour moi".

Pourtant, la beauté et la grâce du yoga est très subtile et fonctionne sur de nombreux niveaux différents. En cas de doute sur l'efficacité du yoga, demandez-vous plutôt, comment est votre état d'être et votre état d'esprit maintenant ?

N'êtes-vous pas plus flexible dans l'esprit lorsque il s'agit de situations stressantes ? Pensez à savoir comment le yoga vous a aidé à vous détendre et à mieux respirer, à vous rendre plus conscient de la façon que votre propre corps, votre esprit et votre âme fonctionnent.

 

12. Tenir votre respiration

Il est absolument essentiel de se rappeler que la respiration est l'un des aspects les plus importants dans la pratique du yoga. Elle aide à vous concentrer sur votre esprit, à calmer votre corps et à encourager l'énergie de circuler librement à travers vos muscles.

Cependant, de nombreux débutants sont tentés de retenir leur souffle alors qu'ils s'étirent dans une pose compliquée. Cela va entraver votre pratique pour de nombreuses raisons. Vous n'aurez pas assez d'énergie pour compléter la posture correctement, vous pouvez avoir le vertige, vous pouvez être fatigué facilement et ainsi ne pas bénéficier de la respiration profonde que le yoga peut vous apporter.

 

13. Choisir la mauvaise classe de yoga

Vous pouvez être quelqu'un d'ambitieux et débuter avec une classe de yoga avancé. Cependant, cela est comme plonger dans l'extrémité profonde de la piscine sans savoir nager. Vous ne pourrez pas respirer !

Recherchez des cours de débutant dans le yoga si vous commencez ou investissez dans un DVD de yoga pour débutants. Si vous avez l'argent pour faire des folies sur quelques séances privées, cela en vaut la peine. Vous pouvez demander à un instructeur de vous montrer les poses et corriger votre alignement.

 

14. Ignorer l'aspect spirituel du yoga

Qu'on le veuille ou non, le yoga est plus qu'une simple pratique physique. Comme vous enlevez la tension dans le corps physique, la tension dans l'esprit devient évidente.

Apprendre à adoucir votre esprit et votre corps dans la pratique révélera différents aspects de vous-même. Aidez-vous à préparer votre esprit en arrivant tôt pour la session, donnez-vous le temps de vous installer et n'ignorez pas votre intention, car elle est votre point important qui vous guidera à travers tous les défis que vous allez rencontrer en classe.

 

15. Avoir une image préconçue du yoga

La publicité, Internet et les médias sociaux véhiculent un certain style de vie concernant le yoga. Ces images de personnes avec un visage serein, une paix intérieure, un corps parfait et des vêtements adéquats ou des collections de mode particulières.

Tout cela n'est vraiment pas le yoga.

Le yoga est votre propre voyage, votre propre expérience et a un impact différent pour chaque personne. Regarder le domaine matériel ou physique est beaucoup moins important que le travail spirituel que vous ferez en classe de yoga.

Votre pratique est plus qu'une mode à essayer. C'est une pratique qui se vit d'une manière personnelle.

 

 


J'AI BESOIN D'INFORMATION POUR...


Chaque mois, vous recevez des informations sur le yoga et la méditation

JOIGNEZ NOTRE GROUPE DE GENS SEREINS

Nom :     Email :