Les 5 émotions naturelles que vous avez reçues à la naissance

Auteur : Claude Lasanté

 

Contrôle tes émotions !

Gère tes émotion !

Maîtrise tes émotions !

Combien de fois, avez-vous entendu les gens affirmer ces ordres ?

Comme si ce que vous êtes est quelque chose de mauvais et qu'il est mal de vous exprimer.

Sont-ils conscients que vous exprimez vos émotions à partir d'un sentiment de bien ou d'un sentiment de mal ?

Est-ce que l'erreur est plutôt celle d'écouter les mauvaises personnes, au lieu de se comprendre, de se connaître, de s'observer, afin d'utiliser sagement vos émotions en fonction de vos choix conscients ?

Tous les êtres humains sont nés avec 5 émotions naturelles pour exprimer leur sentiment en libérant hors d'eux, une énergie créative ou bien une énergie réactive ou destructive, lorsque ces émotions ne sont plus naturelles.

Mais quelles sont ces 5 émotions qui font partie de votre nature et pourquoi sont-elles souvent jugées comme de mauvaises choses ?

 

Émotions humaines

 

L'inconscience des gens "instruits" au sujet des émotions

Depuis votre enfance, vos gens instruits, bien intentionnés, mais mal informés, vous ont fait croire de maîtriser, de contrôler, de refouler vos émotions.

Rien n'est plus éloigné de la vérité !

Pourquoi écoutez-vous les mauvaises personnes, les gens qui connaissent tout de la vie, sauf la leur ?

Se connaître ne s'apprend pas dans les livres ni avec les années.

Vous ne pouvez pas apprendre à vous connaître selon les autres, donc accumuler des mots et des connaissances hors de vous. Il faut créer afin d'expérimenter cela et sentir si ça fait du bien ou du mal, donc si c'est vrai ou faux pour vous dans vos sentiments par rapport à quelqu'un ou quelque chose.

Il suffit de regarder les nombreux conflits, désastres, injustices, divisions, luttes et guerres afin de s'apercevoir de leurs erreurs.

Par conséquent, depuis votre enfance, vous avons refoulé, enfermé et séquestré vos cinq magnifiques cadeaux, vos cinq émotions naturelles, les avez retenues, contrôlées et ainsi les changer en émotions non naturelles, ce qui a créé les divisions, les guerres et les malheurs dans votre monde.

Leur modèle est de ne pas céder à vos émotions :

  • Si vous ressentez de la colère, alors refoulez-là.

  • Si vous avez de la peine, alors contrôlez-là.

  • Si vous ressentez de l'envie, aillez-en honte.

  • Si vous ressentez de la peur, prouvez le contraire et passez par-dessus.

  • Si vous ressentez de l'amour, gardez-le, sécurisez-le, contrôlez-le, limitez-le, ne l'acceptez pas et évitez de l'exprimer.

 

Comprendre le conditionnement de votre pensée

Il est temps de vous libérer de l'emprise de ce conditionnement qui vous contrôle à être au pouvoir de ceux qui contrôlent votre esprit et cela débute en acceptant sans jugement, que vous avez été conditionné. Vous devez donc recréer votre façon de penser par vous-même en comprenant vos émotions et à créer des relations aimables.

La méditation guidée par le yoga du son vous offre une opportunité pour vous observer sans les distractions de la vie quotidienne.

Comme l'éducation ne vous a pas enseigné comment prendre conscience de votre nature, de vos sentiments, de vos émotions, de vos passions, de vos talents, donc de qui vous êtes, alors vous avez lentement commencé à oublier qui vous êtes en vivant selon qui vous n'êtes pas.

Comment l'enseignement a pu faire une chose pareille ?

C'est impossible, les gens instruits sont gentils ?

Bien sûr qu'ils le sont, cependant, eux aussi ont été conditionnés, sans s'en rendre compte, voilà la raison.

Ils ont oublié eux aussi, qui ils sont en cherchant à devenir qui ils devraient être et ainsi s'oublier de s'observer en action, laquelle est la relation.

 

Voici vos 5 émotions naturelles

LA PEINE : La peine est une émotion tout à fait naturelle. C'est le don reçu qui vous permet de faire vos adieux, de dire au revoir, quand vous ne désirez pas. Cette peine pousse, expose ou projette la tristesse que vous éprouvez lors d'une perte de quelque chose ou de quelqu'un.

Lorsqu'on laisse aux enfants extérioriser, affirmer ou exprimer leur peine, alors ils s'en débarrassent facilement et une fois rendus adultes, ils ont un comportement très adéquat envers la tristesse et, par conséquent, surpassent très rapidement leur peine.

Mais les enfants à qui on a dit qu'il n'était pas bien de pleurer, de pleurnicher ont de la difficulté à pleurer une fois devenus adultes. Ils ont appris par la peur et la culpabilité, à ne pas pleurer et ainsi cacher leur peine.

La peine continuellement refoulée devient de la dépression, de la déprime, du déchirement, du chagrin, de la détresse et de la mélancolie chronique qui sont des émotions aucunement naturelles.

 

LA COLÈRE : La colère est une émotion tout à fait naturelle. C'est le don qui vous permet de répondre "non merci", de dire "c'est assez l'abus", "je n'aime pas cela". Votre colère n'a pas à être offensante, blessante ou nuire à quelqu'un. Lorsque les autres abusent de vous, la colère vous fait dire d'arrêter, que cela suffit.

Lorsqu'on laisse aux enfants affirmer ou exprimer leur colère, alors rendu à l'âge adulte, ils ont un comportement très sain à ce sujet et surpassent très vite leur colère.

Mais les enfants à qui on fait sentir que la colère n'est pas bien, pas avisée ou incorrecte et qu'il est mauvais de l'exprimer, et qu'ils ne devraient même pas la ressentir auront des contraintes, un fois devenus adultes, à la comprendre d'une façon appropriée.

La colère sans cesse refoulée devient de la fureur, de la vengeance, de l'hystérie, de la démence, de la violence ou de la rage, qui sont des émotions aucunement naturelles.

 

LE DÉSIR : Le désir est une émotion tout à fait naturelle. C'est le don, l'élan qui pousse un jeune enfant à faire une action comme l'autre enfant fait. C'est l'enfant qui voit ses parents marcher ou se faire des caresses et ainsi avoir l'envie de marcher et faire des caresses ou de conduire un tricycle. Le désir ou l'envie est l'émotion naturelle qui vous permet de refaire une chose, de persévérer dans l'effort, de continuer à agir jusqu'à ce que vous y arriviez. II est très sain et très naturel d'être envieux.

Lorsqu'on laisse aux enfants extérioriser, affirmer ou exprimer leur désir, leur envie, alors une fois rendus adultes, ils ont un comportement très sain et dépassent très facilement leur envie.

Mais les enfants à qui on a dit qu'il n'était pas bien de sentir de l'envie, qu'il était incorrect de l'exprimer, qu'il ne devrait pas envier personne ni même ressentir cela, auront de graves problèmes, une fois devenus adultes, à comprendre et être en harmonie avec leur envie d'une façon juste et parfaite.

L'envie continuellement refoulée devient de la jalousie, de la rivalité, de la compétition, de la vengeance, de l'antipathie qui sont des émotions qui ne sont pas du tout naturelles.

 

LA PEUR : La peur est une émotion tout à fait naturelle. C'est le don qui permet d'agir avec prudence. Tous les nouveau-nés arrivent dans ce monde avec uniquement deux peurs. Celle de tomber et celle des bruits forts. Toutes les autres peurs sont des réactions apprises par l'enfant, dans son environnement et, développées par ses parents.

Lorsqu'on laisse aux enfants extérioriser, affirmer ou exprimer leur peur, leur crainte, alors cela permet aux gens d'insérer un peu de prudence dans leur vie et les aider à garder le corps en vie.

Mais les enfants à qui on a dit qu'il n'était pas bien de sentir de la peur, qu'il était mal de la sentir et qu'ils devraient s'en abstenir d'en parler, alors une fois rendus adultes, auront de la gêne ou de la difficulté à comprendre et être en contact avec leur peur de façon appropriée.

La peur continuellement refoulée ou cachée devient de la panique, de la terreur, de l'anxiété, des inquiétudes, de la lâcheté, du vandalisme ou du terrorisme qui sont des émotions pas du tout naturelles.

 

L'AMOUR : L'amour est une émotion tout à fait naturelle. C'est le don qui pousse un enfant à se rapprocher des autres, à être ensemble, à faire des actions aimables sans rien recevoir en retour.

Lorsqu'on laisse aux enfants extérioriser, affirmer ou exprimer leur amour, et de le recevoir sans limites, sans conditions, sans obligation, sans pudeur et sans honte, alors il n'exige rien ou n'a besoin de rien d'autre en échange, car la joie de l'amour exprimé et reçu de cette façon, se suffit à elle-même.

Mais les enfants à qui on a dit qu'il n'était pas bien de sentir l'amour de cette façon, que l'amour a des conditions, des limites, des règles, des codes moraux, des restrictions, des manipulations et des retenus, n'est plus du tout naturel. Une fois rendus adultes, les gens auront de la difficulté à aimer et être en harmonie dans leur relation de façon juste.

L'amour sans cesse refoulée ou cachée devient de la sécurité, de la possessivité, de l'exclusivité, de l'égoïsme inconscient qui sont des émotions qui ne sont pas du tout naturelles.

 

Le yoga et la méditation vous aident à choisir vos émotions de façon consciente !

Le choix vous appartient entre utiliser vos émotions naturelles de façon consciente, donc par choix ou d'utiliser vos émotions non naturelles de façon inconsciente, donc sans choix, par réaction habituelle.

Les conséquences en sont les sentiments en vous et dans les relations.

Je vous dirai aussi que la mesure de l'évolution de notre conscience est selon ce qui fait du bien à nous et aux autres.

Car l'amour n'est pas une chose personnelle, mais une chose relationnelle !

 


J'AI BESOIN D'INFORMATION POUR...


Chaque mois, vous recevez des informations sur le yoga et la méditation

JOIGNEZ NOTRE GROUPE DE GENS SEREINS

Nom :     Email :