6 principes essentiels de la méditation guidée pour lâcher prise

Auteur : Claude Lasanté

 

Êtes-vous blessé par certaines choses qui se sont produites il y a quelques jours, quelques mois, voire quelques années ?

Avez-vous des souvenirs d'évènements qui reviennent souvent dans votre mémoire tout en souhaitant des résultats différents ?

Plus de temps que vous vivez dans le passé, et moins de temps vous profitez et vivez dans le présent.

En fait, vous n'êtes pas attentif et ainsi manquez toutes les belles opportunités et les merveilleuses bénédictions que vous avez en ce moment, parce que vous êtes tellement concentré sur quelque chose qui s'est passé, qui n'existe plus et qui n'existera plus, sauf dans votre mémoire !

Heureusement, vous pouvez vous en libérer par la méditation guidée pour lâcher prise selon 6 principes à observer.

 

Méditation guidée pour lâcher prise

 

1. Les attentes sont la cause de vos souffrances

Quand vous vivez en attendant que la vie fonctionne comme vous le souhaitez, que les choses arrivent comme vous le voulez et que les autres vous traitent comme vous pensez le mériter, vous êtes esclave de vos attentes.

 

Lâcher prise peut s’expliquer et s’appliquer de bien des façons. Mais une manière très simple de l’apprivoiser consiste à l’opposer à son contraire : le contrôle.

Marie Bérubé

 

L'une des plus grandes causes de souffrance dans le monde d'aujourd'hui sont les attentes. Vouloir un résultat particulier où vous n'avez aucun contrôle des conséquences.

Des milliards de gens vivent ainsi et par conséquent, il est difficile de ne pas y croire.

Imaginez la liberté que vous ressentiriez si à chaque jour, vous pouviez juste suivre le courant en croyant que l'Univers pourrait organiser votre vie de façon parfaite. En vérité, c'est exactement ce que fait l'Univers, mais lorsque vous luttez, lorsque vous imposez vos idées sur la façon dont les choses devraient être, vous finissez par vivre contre le courant, contre l'Univers.

Cela ne signifie pas que vous ne devez pas avoir de désirs ou de plans pour votre avenir. Les désirs et les plans sont des choses naturelles pour créer la vie que vous voulez. C'est votre attachement aux résultats, donc les attentes qui causent les souffrances.

Vivre avec l'Univers, c'est choisir à partir de vos sentiments dans l'âme et non à partir de vos idées dans votre mémoire qui elle, a été conditionnée par l'environnement depuis votre naissance, à oublier justement, vos sentiments, vos vérités qui sont le commencement de vos intentions en harmonie avec l'Univers !

 

2. Ouvrir votre esprit à la méditation guidée de pleine conscience

Les attentes dans la méditation guidée ne peuvent pas causer de souffrances directes dans votre vie, cependant elles empêchent d'amener votre esprit dans le domaine des possibilités infinies, en vous refusant l'occasion de vivre une vie plus complète, plus heureuse et plus saine.

Le processus de méditation est d'être sans effort, en utilisant le véhicule de votre mantra ou de votre souffle afin de vous guider vers des niveaux plus profond, plus raffiné de votre esprit.

Si vous avez des attentes pendant votre méditation et que vous vous demandez si les pensées qui vont et viennent sont significatives, alors vous introduisez l'effort, la lutte, et cela gardera votre esprit à un niveau superficiel, car vous êtes encore en train d'avoir des attentes.

Laisser aller les attentes est la porte d'entrée qui ouvre votre esprit à la méditation guidée de pleine conscience et ainsi vivre des expériences profondes. Vous ne pouvez pas changer votre façon de penser avec votre façon de penser, car pour changer votre façon de penser, vous devez prendre conscience de la cause qui crée votre pensée et changer la cause.

En d'autre terme, vous ne pouvez pas changer un effet avec un effet !

Cette cause est de changer votre observation, changer de point de vue. De regarder et accepter le mouvement de votre pensée qui cherche constamment à fuir le présent. D'observer l'observateur que vous êtes.

 

3. Comment méditer pour lâcher prise ?

Vous commencez votre méditation en répétant silencieusement votre mantra ou en observant votre souffle.

Immédiatement, votre esprit commence à s'installer, et parce que l'esprit et le corps sont interconnectés, le corps aussi commence à éprouver un état plus reposant. Le repos est la façon dont le corps se guérit naturellement en supprimant tout ce qui n'est pas censé être là comme le stress, la fatigue, les toxines.

Votre esprit et votre corps finissent par s'installer à un niveau qui vous libère du stress. Les contraintes sont physiques, vos sentez des noeuds de stress dans vos épaules, dans votre dos, dans votre poitrine, etc. Quand le stress est libéré, il provoque en vous, une augmentation de l'activité physique.

Cette activité physique entraîne une augmentation de l'activité mentale. Donc, les pensées que vous avez dans la méditation sont une indication que le stress est libéré.

La libération du stress permet à votre esprit de commencer à observer ce que vous pensez. Votre esprit s'attache à une image ou une intuition en rapport avec un sentiment présent que vous avez et qui est généralement, ce qui se passe dans votre vie.

La méditation est un processus de purification de vos vieilles pensées qui font partie de votre mémoire en acceptant que ces pensées ne sont pas qui vous êtes. Ce que vous sentez est ce que vous êtes présentement, peu importe ce que vous pensez.

Même si le processus de méditation est sans effort, vous devez avoir de la discipline dans votre approche, dans votre pratique. Lorsque vous vous asseyez pour méditer, décidez combien de temps vous allez méditer et respecter votre décision.

Évitez de réagir sur certaines pensées que vous avez pendant votre méditation. Restez avec le processus, et quand vous remarquez que votre esprit vagabonde en pensant à toute sorte de chose, acceptez cette situation et ensuite choisissez doucement d'être attentif à vos sentiments ou vos états d'être.

Lorsque vous avez terminé votre méditation, lorsque votre esprit est frais et alerte, c'est le meilleur moment pour examiner toutes vos pensées que vous aviez eu pendant la méditation et vous demander si elles sont importantes pour vous par rapport à vos sentiments. Posez-vous la question, comment je me sens par rapport à cette pensée ? Bien ou mal ? Si c'est mal, alors cela est votre vérité concernant ce que vous n'êtes pas et choisissez ce que vous aimeriez être. Si c'est bien, alors cela aussi est votre vérité concernant ce que vous êtes.

 

4. Les pièges de la mémoire

Toutes les idées proviennent du champ silencieux des possibilités infinies, se levant comme des bulles au fond d'un lac pour éclater à la surface de votre conscience. Tout d'abord, chaque idée est profonde et perspicace, reflétant votre véritable essence, votre vraie nature.

Cependant, comme elles se libèrent dans votre esprit, elles doivent traverser toutes vos couches de souvenirs, de croyances, d'expériences, de peurs, de désirs faisant partie de votre mémoire ou votre façon de penser. Cela déforme la pureté des idées et ainsi former des pensées qui se manifestent dans la réalité de ce monde illusoire où nous vivons.

De temps en temps, une idée parvient à se libérer des pièges de la mémoire, de ne pas être filtrée par votre mémoire, et c'est à cet instant que vous pouvez vivre un moment de perspicacité, d'inspiration et de grande joie créative.

 

5. Connaître la différence entre votre âme et votre ego

Comment savez-vous si une pensée (une idée formée) est importante et perspicace ?

Qu'il s'agisse d'une pensée pendant la méditation ou de celle qui est venue durant l'activité de la journée, demandez à votre cœur ou à votre âme de vous guider. Demandez-vous si c'est votre âme ou votre ego qui est au commande. Les signaux sont vos sentiments de bien ou de mal. L'importance du chakra de coeur est la clé pour être connecté avec l'âme, avec l'unité.

Votre âme est liberté, donc elle n'a besoin de rien, ne veut rien et ne vous demande rien. Elle indique comment vous vous sentez, ce que vous êtes et non ce que vous faites.

Être est une fonction de l'âme et faire est une fonction du corps. Vous esprit choisit et décide ce qu'il va créer. Si votre esprit oublie votre âme, alors vous êtes séparé de l'Univers, donc votre décision provient de votre ego, de qui vous n'êtes pas, de ce qui est contraire à l'amour, à l'unité.

Demandez-vous si votre choix va servir votre évolution de votre conscience et va permettre de servir ceux qui vous entourent sans vous oublier.

La première intuition de l'âme est la véritable intuition. La seconde intuition est fausse et provient de votre pensée qui est habituellement couverte de doutes, de préoccupations, d'habitudes et de peurs. Cela ne signifie pas que vous ne devriez pas considérer vos choix rationnellement, mais de toujours vous rappeler que la première intuition lors de votre décision finale. De respecter vos sentiments, de ne pas les oublier.

Les pensées et les expériences que vous avez dans la méditation sont un reflet de ce qui se passe dans votre vie. Vous pouvez dire que chaque pensée que vous avez dans la méditation est profonde, parce qu'elle vous donne l'expérience dont vous avez besoin à ce moment-là.

La méditation est un outil pour vous aider à enrichir votre vie et les expériences que vous avez au cours du processus ne doivent pas être considérées comme un objectif. Si vous voulez connaître la valeur de votre méditation, alors regardez les changements de conscience dans votre vie.

 

6. La vie est un cadeau, peu importe la situation

Que vous viviez une expérience malheureuse ou heureuse, cela est un cadeau pour vous faire prendre conscience de qui vous êtes, de le montrer afin que les autres puissent se voir en vous et choisir consciemment ce qu'ils sont.

Ce que vous n'êtes pas doit exister afin d'avoir un choix possible. Ainsi, porter un jugement sur ce que vous n'êtes pas, sur ce que vous trouvez mal dans ce monde, vous empêche d'avoir un choix conscient pour connaître en sentiment, l'amour et la peur.

En l'absence d'obscurité, vous ne pouvez pas connaître la lumière par choix conscient et ainsi créer une fausse croyance concernant la lumière. Car ce qui définit une chose est ce que que cette chose n'est pas !

Si nous vivons dans un monde uniquement d'amour, jamais nous ne pourrions connaître et sentir le véritable amour. Il faut un choix possible.

Par conséquent, n'est-il pas sage d'appréciez chaque moment de votre existence et le voir comme un merveilleux cadeau ?

Pouvez-vous méditer sur cela ?

 

 


J'AI BESOIN D'INFORMATION POUR...


Chaque mois, vous recevez des informations sur le yoga et la méditation

JOIGNEZ NOTRE GROUPE DE GENS SEREINS

Nom :     Email :