Yoga du son - Les choses essentielles à savoir

Auteur : Claude Lasanté et Pierre-Pascal Baron

 

La première étape pour commencer à pratiquer le yoga du son est de prendre votre décision.

Cependant, il n'est facile de choisir de débuter avec le yoga à partir de rien.

Vous devez avoir beaucoup de courage pour partir d'un divan confortable et penser ensuite à vouloir essayer de faire du yoga sur un tapis.

En fait, il est beaucoup plus inconfortable de faire des exercices de yoga, car ils sont très différents des autres types de mouvements que vous avez déjà faits auparavant.

Par exemple, si vous voulez faire du jogging, il est probable que vous avez déjà couru dans le passé. Votre corps connaît et se souvient de la façon que vous avez couru.

Pour la plupart des gens, les postures de yoga de base ne sont pas familières, sans parler de l'apprentissage de la culture et des pratiques associées comme les exercices de respiration, les exercices de relaxation, les mantras et la méditation guidée.

Pourtant, les gens surmontent leurs inconforts à chaque fois qu'ils se mettent en action et surtout, s'ils savent les choses essentielles afin de passer à la prochaine étape et commencer à profiter des plaisirs et des bienfaits du yoga du son.

 

Yoga du son - Les choses essentielles à savoir

 

Le son est une chose universelle

Tous les êtres, même les nourrissons et les animaux, aiment écouter de la musique, car le son (les vibrations) pénètre toute la matière.

Comme vous le savez, lorsque l'esprit est pleinement concentré, les sentiments de bonheur surviennent naturellement. Avec le yoga du son, vous prenez conscience que la source du son peut être externe ou interne. Vous éprouvez des sons comme quelque chose de lourd ou de subtil.

Les sons lourds sont créés à haute voix (Sanskrit : ahat), à partir d'une voix ou d'un instrument de musique. Les sons subtils sont créés intérieurement et sont silencieux vers l'extérieur (sanskrit : anahat), à partir des courants subtils de l'énergie vital et se déplaçant dans tout le corps.

Avec la pratique, l'esprit devient calme en vous concentrant sur un son lourd. Après que l'esprit soit calme, vous pouvez commencer à prendre conscience de vos sons subtils. Lorsque vous vous concentrez sur les sons lourds puis les sons subtils, vous passez du domaine extérieur au domaine intérieur.

Vous commencez alors à percevoir des sensations internes comme la douceur du passage de l’air à travers les narines, les mouvements corporels associés à la respiration ou encore des phénomènes lumineux.

Le yoga du son est une forme de méditation très agréable, tout en étant relativement sans effort.

 

 

Qu'est-ce que le yoga du son ?

Il existe différents types de yoga, mais souvent ils n’amènent pas à l’état de méditation, joie sans cause ni condition, et le yoga méditatif le plus populaire est le yoga du son. Toute personne peut pratiquer cette méthode de méditation, car elle demeure très facile à apprendre.

Le yoga du son est un ensemble de pratiques basées sur la prononciation des mantras, des sons sacrés, qui peuvent être chantés, vibrés en mouvement, vibrés dans l'immobilité, scandés, psalmodiés, murmurés, soufflés ou pensés.

Ces pratiques amènent progressivement le pratiquant d'un état ordinaire, où la pensée va dans toutes les directions, à un état méditatif qui résulte de la concentration sur un mantra. Il se pratique seul ou en groupe, chaque séance de yoga du son est inspirée par l'énergie du moment et est un voyage à l'intérieur de soi.

La pratique du chant des mantras amène à des prises de conscience et à des éveils de conscience qui sont des étapes importantes pour le cheminement personnel et spirituel.

Au cours d'une séance de yoga du son, chaque proposition est inspirée par l'énergie du moment donc il n'y a jamais deux séances identiques. Je dirais même que les meilleures séances sont inspirées du début à la fin, elles ne suivent donc aucune règle de construction prédéfinie.

 

À quoi vous attendre de votre première séance de yoga du son ?

Dans une séance classe typique de yoga du son, les yogis placent leurs tapis en direction de l’enseignant, en cercle ou alignés en quinconce. Il est souhaitable d’avoir de l’espace autour de son tapis pouvoir bouger librement

Le temps que tout le monde soit installé, chacun peut s’étirer, s’allonger ou s’asseoir (en général sur un coussin, jambes croisées).

Selon l’énergie du moment, la séance peut commencer avec le chant du son « M », du son « OM » ou une prise de conscience des sensations corporelles, en position allongée ou assise.

Ceci est suivi par des postures visant à délier le corps, des mouvements plus dynamiques, des étirements, des chants et une méditation, dans une position stable et confortable (assis sur le coussin). À tout moment, vous pouvez vous allonger ou prendre la posture de l'enfant si vous avez besoin de repos.

Puis, pour intégrer les effets de la séance, celle-ci se termine avec une relaxation en musique ou des auto-massages.

Sachez que les effets de la séance se poursuivent au-delà de la séance proprement dite.

 

 


J'AI BESOIN D'INFORMATION POUR...


Chaque mois, vous recevez des informations sur le yoga et la méditation

JOIGNEZ NOTRE GROUPE DE GENS SEREINS

Nom :     Email :